Élections municipales 2014 : ce qu'il faut savoir

Les élections municipales vont permettre le renouvellement des maires et des adjoints. Retrouvez l’actualité de la campagne municipale, les candidats ville par ville, la composition des listes et les résultats du 1er et 2ème tour.

Elections municipales 2014

Elections municipales, mode d'emploi

Plus que quelques semaines avant le coup d’envoi des élections municipales en France, qui se tiennent généralement tous les six ans. En effet, c’est du 23 au 30 mars 2014 que les citoyens français devront se rendre aux urnes afin de renouveler les conseils municipaux (membres qui désigneront par la suite les maires et leurs adjoints) des quelques 36.680 communes de France.

article 01

Par décret le 23 septembre 2013, les dates du scrutin ont été décalées de deux semaines par rapport aux dates fixées auparavant, notamment en raison des vacances scolaires de la zone A. Le premier tour aura donc lieu le dimanche 23 mars 2014 et le second une semaine plus tard, soit le dimanche 30 mars 2014.

La principale nouveauté de ces élections municipales est le fait que, pour la première fois, les communes de 1000 habitants et plus connaîtront l’élection au scrutin de liste de leurs conseillers municipaux, alors qu’auparavant, cela était limité aux communes de 3500 habitants et plus. Cette mesure a été approuvée suite à la promulgation de la loi du 17 mai 2013.

Ainsi, les électeurs pourront élire sur le même bulletin les conseillers communautaires des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, et ce depuis l’approbation par les hautes instances juridiques de la loi du 16 décembre 2010.

Concernant le mode du scrutin, les communes de moins de 1000 habitants connaîtront un scrutin majoritaire plurinominal avec panachage, c’est-à-dire un système permettant l’élection de plusieurs candidats, sans qu’ils soient forcément de la même liste. La loi du 17 mai 2013 a supprimé pour ce panachage l’élection de candidats n’ayant auparavant jamais fait acte de candidature.

Pour les communes de 1000 habitants et plus, il y aura un scrutin proportionnel de liste avec prime majoritaire, c’est-à-dire que les électeurs devront choisir plusieurs candidats appartenant à des partis politiques. Le vainqueur du scrutin correspond à la liste qui remporte la majorité absolue et le vote, au minimum, du quart des électeurs inscrits. Cette liste remportera donc 50% des sièges à la municipalité correspondante. Les sièges restants seront ensuite répartis sur toutes les listes ayant obtenu au moins 5% des votes. S’il n’y a pas de majorité absolue, un second tour est organisée entre les listes ayant réuni au minimum 10% des suffrages pendant le premier tour.

Concernant les trois grandes villes de Paris, Marseille et Lyon, il s’agit du même scrutin proportionnel plurinominal, à la différence que le scrutin se déroule dans chaque arrondissement des villes (ou secteurs pour la ville de Marseille). Dans chacun de ces arrondissements, le tiers des candidats élus siégera au conseil municipal de la ville.

Vidéo : Municipales, mode d'emploi.

Partagez cette page sur

Dernières actualités

"#OuiJeVote": la campagne pour les élections municipales 2014

A l’occasion des élections municipales qui auront lieu les dimanches des 23 et 30 mars 2014, Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls ont décidé de prendre les choses en main. En effet...
Lire la suite

Montauban : Barèges soupçonnée de détournement de fonds publics

Candidate à sa réélection, la maire UMP de Montauban, Brigitte Barèges est accusée de détournement de fonds publics à la mairie, suite à la plainte de deux élus socialistes.
Lire la suite